lundi 26 août 2013

Cuisson d'Eté




Elle date déjà des premiers jours d'Août.
A la chaleur de cet Eté, s'est ajoutée celle de la cuisson.
Il faisait plus que bon dans l'atelier, et je pensais avec délices à la salade de tomates fraîches que ces petits saladiers allaient accueillir....





























dimanche 25 août 2013

"On peut pardonner un meurtre. Une incorrection pendant le thé, jamais." Proverbe chinois




"Pour déterminer si un thé est bon ou ne l'est pas, il faut examiner la couleur, le parfum et le goût de l'infusion. 
La couleur parfaite est celle des premières feuilles au Printemps; le parfum est comparable à celui d'un bébé. 
Le goût ne peut être décrit, mais avec de l'expérience, on parvient à l'apprécier. 
On boit du thé pour étancher la soif, pour en savourer le goût ou simplement pour passer une heure paisible à admirer la poterie et jouir de l'atmosphère générale qui accompagne le thé. 
Une attitude spéciale n'est pas nécessaire quand on boit du thé, si ce n'est la gratitude. 
La nature du thé lui-même est celle du non esprit. 
Le thé ne discrimine ni ne fait de différence. 
Tout simplement le thé EST."

Vénérable Popchong Sunim













lundi 19 août 2013

Les sens et l'Essence.

De l'Art d'accueillir un Bol et....

Il est des mains qui se tendent timidement, s'immobilisent à mi-chemin, hésitent et frôlent en un geste prudent et délicat.
Il est des mains qui se tendent comme des pinces et qui, du pouce et de l'index, soulèvent le bol; mais à peine, juste un peu, suffisamment pour voir le corps et le décor.
Il est des mains qui se crispent et se serrent. Et qui ne font confiance qu'aux yeux.
Il est des mains qui se tendent avides, hâtives, qui prennent et reposent dans le même geste.
Il est des mains qui s'ouvrent en coupe et font au bol un doux nid.
Il est des mains qui caressent et s'attardent.
Il est des mains qui soupirent.

De l'Art d'accueillir les Mains.

Doux, lisse, rugueux, poli, texturé, droit, arrondi, conique, épais, fin, gratté...
Tant de profils et tant de paumes pour les épouser...
Un bol fin en été, contenant un jus de fruits frais, qui laisse une brume apaisante sur la peau et un contact évanescent sur les lèvres.
Un bol qui a de la .. profondeur pour réchauffer les doigts malmenés par l'hiver et contenir thé et tisane à satiété.
Un bol épais pour les mains pressées et les gosiers secs.
Un bol doux et poli, juste pour le toucher.
Un bol, juste pour le regarder.